Jésus ne serait pas mort crucifié ...

Spiritualité ou philosophie - Métaphysique - Paranormal -Expériences spirituelles - Religions -Découverte de nouvelles pensées et de nouveaux horizons

Re: Jésus ne serait pas mort crucifié ...

Message non lupar spin » 14 Jan 2011, 08:14

khyla a écrit:la these cryptique ! tu peux m en parler stp ! parceque l argumentaire blanrue m avait convaincu ! du coup j aimerais en savoir un peu plus ! ;)
En bref, si on enlève ce qui a manifestement été rajouté pour conforter des croyances, il reste un résidu qui ne se comprend pas par le besoin de susciter ces croyances, mais s'explique très bien si on remet Jésus dans son contexte (connu surtout par Flavius Josèphe) : un candidat messie galiléen du premier siècle parmi d'autres candidats messies galiléens du premier siècle (Judas de Gamala, Theudas, Menahem, Jean de Giscala...) avec qui il a bien des points communs.

Alors on peut se demander pourquoi Flavius Josèphe n'en parle pas. Mais à peu près tout le monde admet que ce qu'il dit de Jésus a été rajouté. Quand on peut ajouter, on peut retrancher. D'une manière générale, sur la période concernant plus spécialement Jésus, Josèphe est incohérent (pas ailleurs... il n'est pas forcément toujours crédible mais c'est cohérent).

J'ai fait un résumé (qui ne me satisfait pas tant que ça) sur http://pagesperso-orange.fr/daruc/divers/jesusroi.htm

à+
Dernière édition par spin le 15 Jan 2011, 10:18, édité 2 fois.
Raison: mot oublié
De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ? (Vivekananda)
http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/islam1.htm
http://bouquinsblog.blog4ever.com/blog/articles-cat-325165-549196-autour_de_la_religion__critique_.html
Avatar de l’utilisateur
spin
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
 
Messages: 1278
Inscription: 07 Jan 2010, 12:51
Localisation: France, sud-est
Genre: Homme
A remercié: 29 fois
Remercié: 137 fois

Re: Jésus ne serait pas mort crucifié ...

Message non lupar mario » 15 Jan 2011, 09:04

samay a écrit:Je pense que Jésus a effectivement été crucifié , puisqu'à l'époque c'était ça le sort réservé par Rome aux non polythéistes .
Par contre qu'il ait ressuscité ensuite pour monter au ciel , là c'est une autre histoire :roll:



De cette résurrection, il y a pourtant des témoins !!! ;)
mario

" Si tu diffères de moi, loin de me léser tu m'enrichis." (Saint-Exupery).
Avatar de l’utilisateur
mario
Sergent-chef Virtuel
Sergent-chef Virtuel
 
Messages: 967
Inscription: 23 Déc 2006, 07:00
Genre: Homme
A remercié: 10 fois
Remercié: 7 fois

Re: Jésus ne serait pas mort crucifié ...

Message non lupar spin » 15 Jan 2011, 10:34

mario a écrit:
samay a écrit:Je pense que Jésus a effectivement été crucifié , puisqu'à l'époque c'était ça le sort réservé par Rome aux non polythéistes .
Par contre qu'il ait ressuscité ensuite pour monter au ciel , là c'est une autre histoire :roll:

De cette résurrection, il y a pourtant des témoins !!! ;)
Je dirai, de sa survie. Parce que si on devait valider à Lourdes le miracle de la résurrection, il faudrait prouver qu'il y avait bien eu décès, et les preuves avancées ne sont vraiment pas péremptoires. Que même un médecin compétent et consciencieux déclare par erreur une personne décédée, cela arrive encore. Et donc, vu que la commission ad hoc est très exigeante, ça ne passerait pas.

à+
De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ? (Vivekananda)
http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/islam1.htm
http://bouquinsblog.blog4ever.com/blog/articles-cat-325165-549196-autour_de_la_religion__critique_.html
Avatar de l’utilisateur
spin
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
 
Messages: 1278
Inscription: 07 Jan 2010, 12:51
Localisation: France, sud-est
Genre: Homme
A remercié: 29 fois
Remercié: 137 fois

Re: Jésus ne serait pas mort crucifié ...

Message non lupar khyla » 16 Jan 2011, 12:41

salut ! spin !

spin a écrit:
khyla a écrit:la these cryptique ! tu peux m en parler stp ! parceque l argumentaire blanrue m avait convaincu ! du coup j aimerais en savoir un peu plus ! ;)
En bref, si on enlève ce qui a manifestement été rajouté pour conforter des croyances, il reste un résidu qui ne se comprend pas par le besoin de susciter ces croyances, mais s'explique très bien si on remet Jésus dans son contexte (connu surtout par Flavius Josèphe) : un candidat messie galiléen du premier siècle parmi d'autres candidats messies galiléens du premier siècle (Judas de Gamala, Theudas, Menahem, Jean de Giscala...) avec qui il a bien des points communs.

Alors on peut se demander pourquoi Flavius Josèphe n'en parle pas. Mais à peu près tout le monde admet que ce qu'il dit de Jésus a été rajouté. Quand on peut ajouter, on peut retrancher. D'une manière générale, sur la période concernant plus spécialement Jésus, Josèphe est incohérent (pas ailleurs... il n'est pas forcément toujours crédible mais c'est cohérent).

J'ai fait un résumé (qui ne me satisfait pas tant que ça) sur http://pagesperso-orange.fr/daruc/divers/jesusroi.htm

à+


je vais encore t'embeter ! mais ca fait un peu leger ! pour me convaicre ! je n'exclue pas que jesus est existé ! mais cela reste peu probable ! mais on ne sait jamais ! une petite preuve ! archeologique ! peu etre que la !! mais bon je reste septique ! donc pour moi cette question crucifié ou pas! reste difficile ! ;)
Le doute est le premier pas vers la science ou la vérité; celui qui ne discute rien ne s'assure de rien; celui qui ne doute de rien ne découvre rien ".Diderot ...
Avatar de l’utilisateur
khyla
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
 
Messages: 205
Inscription: 04 Oct 2010, 11:09
Genre: Non spécifié
A remercié: 0 fois
Remercié: 0 fois

Re: Jésus ne serait pas mort crucifié ...

Message non lupar spin » 16 Jan 2011, 16:31

khyla a écrit:je vais encore t'embeter ! mais ca fait un peu leger ! pour me convaicre ! je n'exclue pas que jesus est existé ! mais cela reste peu probable ! mais on ne sait jamais ! une petite preuve ! archeologique ! peu etre que la !! mais bon je reste septique ! donc pour moi cette question crucifié ou pas! reste difficile ! ;)
Comme tu voudras, je me ferai une raison :roll: . Réponse du berger à la bergère, quelle preuve vois-tu, archéologique, scripturaire ou autre, qu'un jour quelqu'un ait eu l'idée d'inventer ex nihilo le pesonnage de Jésus, avec un succès qui ne s'est jamais démenti ? Parce qu'une invention intégrale suppose un inventeur intégral, et il faut que du premier coup les gens y croient...

à+
De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ? (Vivekananda)
http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/islam1.htm
http://bouquinsblog.blog4ever.com/blog/articles-cat-325165-549196-autour_de_la_religion__critique_.html
Avatar de l’utilisateur
spin
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
 
Messages: 1278
Inscription: 07 Jan 2010, 12:51
Localisation: France, sud-est
Genre: Homme
A remercié: 29 fois
Remercié: 137 fois

Re: Jésus ne serait pas mort crucifié ...

Message non lupar khyla » 16 Jan 2011, 18:48

spin a écrit:
khyla a écrit:je vais encore t'embeter ! mais ca fait un peu leger ! pour me convaicre ! je n'exclue pas que jesus est existé ! mais cela reste peu probable ! mais on ne sait jamais ! une petite preuve ! archeologique ! peu etre que la !! mais bon je reste septique ! donc pour moi cette question crucifié ou pas! reste difficile ! ;)
Comme tu voudras, je me ferai une raison :roll: . Réponse du berger à la bergère, quelle preuve vois-tu, archéologique, scripturaire ou autre, qu'un jour quelqu'un ait eu l'idée d'inventer ex nihilo le pesonnage de Jésus, avec un succès qui ne s'est jamais démenti ? Parce qu'une invention intégrale suppose un inventeur intégral, et il faut que du premier coup les gens y croient...

à+



salut ! spin ! c'est vrai que la thèse du mythe ! me parait plus vraisemblable ! que la thèse cryptique ! mais la thèse cryptique me parait plus vraisemblable que les autres ! (thèse traditionaliste par exemple ) ;)

une invention intégral suppose un inventeur intégral ! je comprends pas trop ?

une légende ! peut etre une invention integral ! fait par un inventeur integral ? non ?

légende:
C'est un récit fictif le plus souvent d'origine orale faisant appel au merveilleux. Une légende, à la différence d'un conte, est fortement liée à un élément clé, ceci est précisé et se concentre sur un lieu, un objet, un personnage, une histoire, etc. Au fil du temps, la légende devient un mythe pour les sociétés futures, car elle perd en précision et gagne en fantaisie et en grandeur/amplification. Dans la langue courante, le mot légende est également devenu synonyme de mythe, et renvoie à quelque chose dont l'existence n'a jamais pu être prouvée.

je sais pas si c'est dans le sens, "l'invention" tu fais allusion à jésus ? du coup invention intégral ca serait quoi ? exactement ?

j'espere que je t'embete pas trop ! mais je suis pas un pro de l'expression ecrite :-? ! donc je fais repeter souvent ! pour etre sur de pas etre hors sujet !
Le doute est le premier pas vers la science ou la vérité; celui qui ne discute rien ne s'assure de rien; celui qui ne doute de rien ne découvre rien ".Diderot ...
Avatar de l’utilisateur
khyla
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
 
Messages: 205
Inscription: 04 Oct 2010, 11:09
Genre: Non spécifié
A remercié: 0 fois
Remercié: 0 fois

Re: Jésus ne serait pas mort crucifié ...

Message non lupar spin » 16 Jan 2011, 19:18

khyla a écrit:salut ! spin ! c'est vrai que la thèse du mythe ! me parait plus vraisemblable ! que la thèse cryptique ! mais la thèse cryptique me parait plus vraisemblable que les autres ! (thèse traditionaliste par exemple ) ;)
une invention intégral suppose un inventeur intégral ! je comprends pas trop ?

une légende ! peut etre une invention integral ! fait par un inventeur integral ? non ?
Sauf qu'une légende n'est pas située précisément dans le temps et l'espace comme l'est l'histoire de Jésus (au moins la fin, à 2-3 ans près et au kilomètre près) :twisted: .

Et de toute façon, on ne sait pas ce qu'il peut y avoir à l'origine d'une légende, donc la comparaison n'aide pas.

Donc je maintiens, invention intégrale implique inventeur intégral. On a quand même avancé quelques suspects : Marc ou Marcion par exemple, pour l'instant ça me convainc bien moins que la filière des candidats messies galiléens...

Il me paraît évident par contre que Joseph, père de Jésus, a été créé sur mesure. Le vrai père de Jésus devait avoir une tout autre personnalité.

Après, on peut toujours soutenir que l'invention ou la récupération ont été divinement inspirées...

à+
De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ? (Vivekananda)
http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/islam1.htm
http://bouquinsblog.blog4ever.com/blog/articles-cat-325165-549196-autour_de_la_religion__critique_.html
Avatar de l’utilisateur
spin
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
 
Messages: 1278
Inscription: 07 Jan 2010, 12:51
Localisation: France, sud-est
Genre: Homme
A remercié: 29 fois
Remercié: 137 fois

Re: Jésus ne serait pas mort crucifié ...

Message non lupar spin » 16 Jan 2011, 19:18

khyla a écrit:salut ! spin ! c'est vrai que la thèse du mythe ! me parait plus vraisemblable ! que la thèse cryptique ! mais la thèse cryptique me parait plus vraisemblable que les autres ! (thèse traditionaliste par exemple ) ;)
une invention intégral suppose un inventeur intégral ! je comprends pas trop ?

une légende ! peut etre une invention integral ! fait par un inventeur integral ? non ?
Sauf qu'une légende n'est pas située précisément dans le temps et l'espace comme l'est l'histoire de Jésus (au moins la fin, à 2-3 ans près et au kilomètre près) :twisted: .

Et de toute façon, on ne sait pas ce qu'il peut y avoir à l'origine d'une légende, donc la comparaison n'aide pas.

Donc je maintiens, invention intégrale implique inventeur intégral. On a quand même avancé quelques suspects : Marc ou Marcion par exemple, pour l'instant ça me convainc bien moins que la filière des candidats messies galiléens...

Il me paraît évident par contre que Joseph, père de Jésus, a été créé sur mesure. Le vrai père de Jésus devait avoir une tout autre personnalité.

Après, on peut toujours soutenir que l'invention ou la récupération ont été divinement inspirées...

à+
De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ? (Vivekananda)
http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/islam1.htm
http://bouquinsblog.blog4ever.com/blog/articles-cat-325165-549196-autour_de_la_religion__critique_.html
Avatar de l’utilisateur
spin
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
 
Messages: 1278
Inscription: 07 Jan 2010, 12:51
Localisation: France, sud-est
Genre: Homme
A remercié: 29 fois
Remercié: 137 fois

Re: Jésus ne serait pas mort crucifié ...

Message non lupar mario » 17 Jan 2011, 06:56

spin a écrit:
mario a écrit:
samay a écrit:Je pense que Jésus a effectivement été crucifié , puisqu'à l'époque c'était ça le sort réservé par Rome aux non polythéistes .
Par contre qu'il ait ressuscité ensuite pour monter au ciel , là c'est une autre histoire :roll:


De cette résurrection, il y a pourtant des témoins !!! ;)


Je dirai, de sa survie. Parce que si on devait valider à Lourdes le miracle de la résurrection, il faudrait prouver qu'il y avait bien eu décès, et les preuves avancées ne sont vraiment pas péremptoires. Que même un médecin compétent et consciencieux déclare par erreur une personne décédée, cela arrive encore. Et donc, vu que la commission ad hoc est très exigeante, ça ne passerait pas.

à+



Commnt voudrais-tu, mon cher Spin, qu'un homme supplicié, transpercé , pris pour mort, enveloppé dans un linceul, et resté 3 jours dans un caveau, ait pu survivre et se présenter en pleine forme , en possession de tous ses moyens au bout de ces 3 jours ??? Je ne peux croire en une survie, je ne peux croire qu'en sa résurrection !
mario

" Si tu diffères de moi, loin de me léser tu m'enrichis." (Saint-Exupery).
Avatar de l’utilisateur
mario
Sergent-chef Virtuel
Sergent-chef Virtuel
 
Messages: 967
Inscription: 23 Déc 2006, 07:00
Genre: Homme
A remercié: 10 fois
Remercié: 7 fois

Re: Jésus ne serait pas mort crucifié ...

Message non lupar khyla » 17 Jan 2011, 19:04

spin a écrit:
khyla a écrit:salut ! spin ! c'est vrai que la thèse du mythe ! me parait plus vraisemblable ! que la thèse cryptique ! mais la thèse cryptique me parait plus vraisemblable que les autres ! (thèse traditionaliste par exemple ) ;)
une invention intégral suppose un inventeur intégral ! je comprends pas trop ?

une légende ! peut etre une invention integral ! fait par un inventeur integral ? non ?
Sauf qu'une légende n'est pas située précisément dans le temps et l'espace comme l'est l'histoire de Jésus (au moins la fin, à 2-3 ans près et au kilomètre près) :twisted: .

Et de toute façon, on ne sait pas ce qu'il peut y avoir à l'origine d'une légende, donc la comparaison n'aide pas.

Donc je maintiens, invention intégrale implique inventeur intégral. On a quand même avancé quelques suspects : Marc ou Marcion par exemple, pour l'instant ça me convainc bien moins que la filière des candidats messies galiléens...

Il me paraît évident par contre que Joseph, père de Jésus, a été créé sur mesure. Le vrai père de Jésus devait avoir une tout autre personnalité.

Après, on peut toujours soutenir que l'invention ou la récupération ont été divinement inspirées...

à+


salut !spin !
je vois ce que tu veux dire ! merci de m'avoir repondu !
Le doute est le premier pas vers la science ou la vérité; celui qui ne discute rien ne s'assure de rien; celui qui ne doute de rien ne découvre rien ".Diderot ...
Avatar de l’utilisateur
khyla
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
 
Messages: 205
Inscription: 04 Oct 2010, 11:09
Genre: Non spécifié
A remercié: 0 fois
Remercié: 0 fois

Re: Jésus ne serait pas mort crucifié ...

Message non lupar spin » 17 Jan 2011, 19:59

mario a écrit:Commnt voudrais-tu, mon cher Spin, qu'un homme supplicié, transpercé , pris pour mort, enveloppé dans un linceul, et resté 3 jours dans un caveau, ait pu survivre et se présenter en pleine forme , en possession de tous ses moyens au bout de ces 3 jours ??? Je ne peux croire en une survie, je ne peux croire qu'en sa résurrection !
Mon cher Mario, si c'est nécessaire à ta foi je n'ai pas envie de t'embêter. Je t'invite quand même à méditer ceci :

"La foi dans les récits historiques, alors même qu'elle envelopperait une certitude, ne peut nous donner la connaissance de Dieu, ni par suite, l'amour de Dieu. L'amour de Dieu en effet naît de sa connaissance ; et la connaissance de Dieu doit se puiser dans des notions communes, certaines et connues de soi. Il s'en faut donc de beaucoup que la foi dans les récits historiques soit une condition sans laquelle nous nous ne pouvons parvenir au souverain bien" (Baruch Spinoza, Traité théologico-politique).

à+
De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ? (Vivekananda)
http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/islam1.htm
http://bouquinsblog.blog4ever.com/blog/articles-cat-325165-549196-autour_de_la_religion__critique_.html
Avatar de l’utilisateur
spin
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
 
Messages: 1278
Inscription: 07 Jan 2010, 12:51
Localisation: France, sud-est
Genre: Homme
A remercié: 29 fois
Remercié: 137 fois

Re: Jésus ne serait pas mort crucifié ...

Message non lupar mario » 18 Jan 2011, 12:21

spin a écrit:
mario a écrit:Commnt voudrais-tu, mon cher Spin, qu'un homme supplicié, transpercé , pris pour mort, enveloppé dans un linceul, et resté 3 jours dans un caveau, ait pu survivre et se présenter en pleine forme , en possession de tous ses moyens au bout de ces 3 jours ??? Je ne peux croire en une survie, je ne peux croire qu'en sa résurrection !


Mon cher Mario, si c'est nécessaire à ta foi je n'ai pas envie de t'embêter. Je t'invite quand même à méditer ceci :

"La foi dans les récits historiques, alors même qu'elle envelopperait une certitude, ne peut nous donner la connaissance de Dieu, ni par suite, l'amour de Dieu. L'amour de Dieu en effet naît de sa connaissance ; et la connaissance de Dieu doit se puiser dans des notions communes, certaines et connues de soi. Il s'en faut donc de beaucoup que la foi dans les récits historiques soit une condition sans laquelle nous nous ne pouvons parvenir au souverain bien" (Baruch Spinoza, Traité théologico-politique).

à+



Mais mon cher SPIN, l'un n'empêche pas l'autre , et la foi par la Connaissance intime de DIEU n'élimine pas la recherche objective sur l'historicité de Jésus !
mario

" Si tu diffères de moi, loin de me léser tu m'enrichis." (Saint-Exupery).
Avatar de l’utilisateur
mario
Sergent-chef Virtuel
Sergent-chef Virtuel
 
Messages: 967
Inscription: 23 Déc 2006, 07:00
Genre: Homme
A remercié: 10 fois
Remercié: 7 fois

Re: Jésus ne serait pas mort crucifié ...

Message non lupar phil29 » 24 Juil 2011, 10:21

Bonjour à tous;

mario a écrit:Commnt voudrais-tu, mon cher Spin, qu'un homme supplicié, transpercé , pris pour mort, enveloppé dans un linceul, et resté 3 jours dans un caveau, ait pu survivre et se présenter en pleine forme , en possession de tous ses moyens au bout de ces 3 jours ??? Je ne peux croire en une survie, je ne peux croire qu'en sa résurrection !


le problème mon cher Mario, c'est que tu n'apportes aucun élément nouveau qui permettrait de prouver au sens historique et scientifique que Jésus ait bien existé et que ce que tu décris plus haut soit réellement arrivé: tu nous fais des réponses qui ne sont en fait que des professions de ta foi et non un argumentaire reposant sur des FAITS. En clair, ces événements raconté par les évangiles ne sont jamais arrivés pour la simple et bonne raison qu'ils été inventés par ceux qui les ont rédigés.

Les évangiles ne sont pas des documents historiques mais des récits imaginaires inventés et modifiés par les chrétiens entre le II et le IV ème siècle après JC afin de pouvoir gagner de nouveaux fidèles... J'ajouterai que les naissances virginales, les miracles et les morts qui ressuscitaient étaient des artifices littéraires courants pour convaincre les foules car cela faisait parti des croyances du temps déjà présent depuis longtemps dans les cultes polythéistes et les religions à "mystères qui pullulaient à cette époque. Le christianisme n'est qu'une religion à mystère qui a réussi a supplanter les autres grâce à son syncrétisme ...
Par exemple: Le dieu Attis qui tué par un sanglier ressuscite après que son cadavre ait été pendu à un pin, les adeptes après avoir pendu une effigie du dieu à un pin observaient comme la pâque chrétienne des jours de deuil avant que le dieu ressuscite, son culte se développera énormément sous l'empereur Claude.

Aujourd'hui personne ne soutiendrait sérieusement que tout se qui est censé être arrivé à ce pauvre Attis soit bien réel mais c'est bien ce que tu fais Mario avec ton prétendu messie à toi. Bref rien de révolutionnaire, les chrétiens ont recyclé le fond préexistant afin de s'adapter à leur public. La vraie question: " est est ce que les chrétiens ont divinisé un humain qui a réellement existé en lui inventant des faits extraordinaire (thaumaturgie etc...) ou est un divinité humanisé. Dans tout les cas, il apparait clairement que le personnage de Jésus tel qu'il est décrit dans le nouveau testament n'est qu'un personnage purement fictionnel. Les thèses cryptiques, minimalistes et mythistes se rejoignent sur ce point.

Mario a écrit:
Mais mon cher SPIN, l'un n'empêche pas l'autre , et la foi par la Connaissance intime de DIEU n'élimine pas la recherche objective sur l'historicité de Jésus !

Sauf peut-être lorsque la foi altère l'objectivité d'ou le conflit récurrent entre historiens universitaire et théologiens...
Bonne journée
Phil29
Avatar de l’utilisateur
phil29
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
 
Messages: 1505
Inscription: 19 Aoû 2006, 06:00
Genre: Non spécifié
A remercié: 0 fois
Remercié: 2 fois

Re: Jésus ne serait pas mort crucifié ...

Message non lupar phileas » 24 Juil 2011, 13:00

Un certain Juif, Jésus. Les données de l'histoire. T. IV, La Loi et l'amour
Par John Paul Meier

publié dans L'Histoire n° 345 - 09/2009 +

Traduit de l’anglais (américain) par Dominique Barrios, Charles Ehlinger et Noël Lucas, Le Cerf, 2009, 744 p., 60 euros.

Rien que le Jésus de l’histoire, tout le Jésus de l’histoire : John Paul Meier livre une magnifique analyse, aussi scientifique que possible, des sources.

L’entreprise de John Paul Meier se distingue d’à peu près tout ce qui a été fait sur le sujet. L’auteur s’en tient au Jésus de l’histoire - c’est-à-dire à cette construction intellectuelle des historiens fondée sur l’analyse aussi scientifique que possible des sources - qui ne peut être qu’un Jésus juif, un Juif non pas quelconque mais pleinement un Juif et seulement un Juif.

Pour y parvenir, John Paul Meier s’est fixé des critères d’historicité qui lui permettent de juger de ce qui est vraisemblablement historique dans les récits anciens - essentiellement les Évangiles - et ce qui relève d’une élaboration postérieure. Critères qui paraissent tomber sous le sens, mais que bien peu d’historiens explicitent de façon aussi claire. Ainsi le critère d’embarras : l’auteur considère sans doute avec raison que tout ce qui ne pouvait que gêner les fidèles des premières communautés a chance d’être vrai. La mort sur la croix, ignominieuse, ou la mention de frères de Jésus dévalorisaient Jésus aux yeux d’éventuels convertis. De même, lorsque les Évangiles rapportent un propos, un acte de Jésus dont on ne trouve l’origine ni dans une pratique juive antérieure ou contemporaine, ni dans le christianisme ultérieur : son caractère original a toutes les chances d’être authentique.

Le sous-titre de ce quatrième volume (il y en aura cinq en tout) paraît limité ; il s’agit en fait de situer Jésus par rapport au judaïsme de son temps. Car Jésus n’est pas un proto-chrétien, mais bien un Juif comme les autres. Savant, certes, ou qui s’affiche comme tel. Dans quelques cas toutefois, Jésus défend des positions différentes de la plupart des savants de son temps, sur le mariage, sur les serments, et ce n’est pas un hasard si les rédacteurs des Évangiles les ont retenues : cela permettait de se distinguer des milieux pharisiens dont la proximité intellectuelle pouvait être gênante.

Les notes, qui occupent la moitié du volume, constituent une source perpétuelle d’enrichissement. Car John Paul Meier a tout lu, tout évalué chez ses devanciers, et traque avec une énergie sans pareille la confusion des genres (histoire et théologie) et des époques. Cela peut conduire à des conclusions qui ne paraîtront saugrenues qu’aux prétendus esprits forts. On songe par exemple à l’admirable enquête du tome II sur les miracles. Fallait-il tant de pages pour conclure que l’histoire de Jésus marchant sur les eaux relève de l’affabulation ? Tout esprit rationnel ne repousse-t-il pas l’anecdote par principe ? L’auteur a raison de souligner qu’il faut apporter la preuve qu’un miracle ne s’est jamais produit, non parce que la plupart de nos contemporains croient aux miracles (enquête Gallup à l’appui), mais parce que cela découle de la méthode même de l’historien : l’inexplicable fait partie de la vie et donc de l’enquête historique ; si l’historien affirme que ce miracle précis n’a pas eu lieu, ce n’est pas pour des raisons rationnelles, mais parce que le récit échappe à la typologie des miracles de Jésus telle qu’elle ressort de l’examen attentif des Évangiles (souci d’aider les autres, initiative du miracle toujours sur intercession d’un tiers, etc.).

Le livre de John Paul Meier est ainsi une formidable invitation à réfléchir sur ses propres pratiques d’historien et les limites que la documentation impose.

Maurice Sartre.
Professeur émérite à l’université de Tours.
Avatar de l’utilisateur
phileas
Sergent-chef Virtuel
Sergent-chef Virtuel
 
Messages: 732
Inscription: 27 Aoû 2008, 18:13
Genre: Homme
A remercié: 3 fois
Remercié: 18 fois

Re: Jésus ne serait pas mort crucifié ...

Message non lupar phileas » 24 Juil 2011, 13:22

phil29 a écrit:Bonjour à tous;

mario a écrit:Commnt voudrais-tu, mon cher Spin, qu'un homme supplicié, transpercé , pris pour mort, enveloppé dans un linceul, et resté 3 jours dans un caveau, ait pu survivre et se présenter en pleine forme , en possession de tous ses moyens au bout de ces 3 jours ??? Je ne peux croire en une survie, je ne peux croire qu'en sa résurrection !


le problème mon cher Mario, c'est que tu n'apportes aucun élément nouveau qui permettrait de prouver au sens historique et scientifique que Jésus ait bien existé et que ce que tu décris plus haut soit réellement arrivé: tu nous fais des réponses qui ne sont en fait que des professions de ta foi et non un argumentaire reposant sur des FAITS. En clair, ces événements raconté par les évangiles ne sont jamais arrivés pour la simple et bonne raison qu'ils été inventés par ceux qui les ont rédigés.

Les évangiles ne sont pas des documents historiques mais des récits imaginaires inventés et modifiés par les chrétiens entre le II et le IV ème siècle après JC afin de pouvoir gagner de nouveaux fidèles... J'ajouterai que les naissances virginales, les miracles et les morts qui ressuscitaient étaient des artifices littéraires courants pour convaincre les foules car cela faisait parti des croyances du temps déjà présent depuis longtemps dans les cultes polythéistes et les religions à "mystères qui pullulaient à cette époque. Le christianisme n'est qu'une religion à mystère qui a réussi a supplanter les autres grâce à son syncrétisme ...
Par exemple: Le dieu Attis qui tué par un sanglier ressuscite après que son cadavre ait été pendu à un pin, les adeptes après avoir pendu une effigie du dieu à un pin observaient comme la pâque chrétienne des jours de deuil avant que le dieu ressuscite, son culte se développera énormément sous l'empereur Claude.

Aujourd'hui personne ne soutiendrait sérieusement que tout se qui est censé être arrivé à ce pauvre Attis soit bien réel mais c'est bien ce que tu fais Mario avec ton prétendu messie à toi. Bref rien de révolutionnaire, les chrétiens ont recyclé le fond préexistant afin de s'adapter à leur public. La vraie question: " est est ce que les chrétiens ont divinisé un humain qui a réellement existé en lui inventant des faits extraordinaire (thaumaturgie etc...) ou est un divinité humanisé. Dans tout les cas, il apparait clairement que le personnage de Jésus tel qu'il est décrit dans le nouveau testament n'est qu'un personnage purement fictionnel. Les thèses cryptiques, minimalistes et mythistes se rejoignent sur ce point.

Mario a écrit:
Mais mon cher SPIN, l'un n'empêche pas l'autre , et la foi par la Connaissance intime de DIEU n'élimine pas la recherche objective sur l'historicité de Jésus !

Sauf peut-être lorsque la foi altère l'objectivité d'ou le conflit récurrent entre historiens universitaire et théologiens...
Bonne journée
Phil29


Ton problème, c'est que les thèses mythistes ne sont plus soutenues par personne de sérieux actuellement car on n'est plus au XIXème siècle où il s'agissait avant toute chose d'abattre une puissance : l'Eglise...Sauf, peut-être pour le camarade Omfray, qui est d'ailleurs progressivement entrain de retirer son masque et montrer son vrai visage...Celui d'un idéologue, un homme aux thèses préétablies, qui cherche à régler ses comptes avec ceux qu'il considère, à tort ou à raison, je n'en sais rien, comme ses adversaires...Bref pas vraiment un scientifique ou un chercheur...
En fait, quel est l'intérêt d'affirmer que Jésus n'a jamais existé? Nombres de juifs croient en son existence et pourtant il ne le considèrent pas pour autant pour un messie ou pour un dieu??? Quel intérêt si ce n'est sans doute pour pouvoir se convaincre soi-même que sa nouvelle incroyance est légitime et établie??? :)
Moi, je ne te dirai pas que tu as raison ou que tu as tort de ne pas croire...Je te dirai simplement que c'est juste une opinion...Une opinion comme une autre... ;)
Avatar de l’utilisateur
phileas
Sergent-chef Virtuel
Sergent-chef Virtuel
 
Messages: 732
Inscription: 27 Aoû 2008, 18:13
Genre: Homme
A remercié: 3 fois
Remercié: 18 fois

PrécédenteSuivante

Retourner vers Religions & Spiritualités & Philosophies

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités